Atchoum ... c'était le carnaval !

Atchoum ... c'était le carnaval !

Chaque année, le printemps revient et avec lui, l'arrivée du soleil signe le retour d'une crise de particules jaunes accompagnées de costumés colorés.

Le bulletin de surveillance était sous le contrôle du Comité des Fêtes avec l'assistance de la Municipalité.

C'est parti pour la consultation ...

Du souffle ... du haut du hameau de Flohimont, un joyeux cortège s'est formé derrière le char des gais Nutons composé des musiciens de l'Harmonie Municipale.

La carte de vigilance ... la déambulation des carnavaleux pouvait commencer dans les rues du village, rue des Veilles Forges, rue des Ecoles, rue du Poteau, rue de Dion, rue Félix Près, Rue Linard ...

La séquence éternuement ... pas de masque de protection mais que des déguisements particulièrement imaginatifs. Ceux-ci en groupe ou en individuels ne manquaient pas d'originalité : les abeilles et leur ruche sous l'oeil de l'apiculteur, la Family Kinder tout à croquer, la loterie gagnante avec les Tuche et leur mentor au son ... quelle frite !, les filles cow-boy et leur shérif, les ramoneurs en mode travail, les princesses Disney, les petits chats, les demoiselles du Nevada pénitentiary, les licornes ...     

Le sacré bouleau ... ça démange et en ce premier jour de vacances scolaires, on a croisé une école d'antan ambulante du Buggy fromelennois en piste.

Aucun point de dispersion ... avec un cocktail de fruits avec l'ananas, le kiwi et la fraise, la statue de la liberté, le marcheur (presque) blanc, la princesse Star Wars, la cow-girl.

Pour l'alerte rouge ... à l'abordage avec la croisière s'amuse des organisateurs et de son capitaine Dimitri.

Le pic d'alerte ... le Mabuse Band de Maubeuge, déguisé en chinois, clôturait le cortège en fanfare.

Pas de point de crise ... les 3 arrêts situés à la place des Vieilles Forges, à la mairie et au café des Sports furent propices à la désensibilisation de l'organisme par de petites quantités de substances rafraichissantes.

La qualité de l'air ... la vague de soleil a amplifié le phénomène, pas de pluie mais un arrosage de confettis. Il était conseillé de rouler les vitres fermées sous crainte d'une invasion de graminées.

La peur de la contamination ... dommage que parfois les fenêtres des habitations ne se soient pas ouvertes pour aérer le défilé.

La fin du  traitement médical ... la salle du Richat s'est désintoxiquée de cette effervescence de fête avec une dernière piqure musicale et a traité cette journée par une dose de médicaments sous forme de prix aux déguisements nominés.

Quelle santé ! Les yeux sont rouges, ça a chatouillé mais de bonheur. Alors, pas de mise en quarantaine, le carnaval perdure à Fromelennes.

De drôles de symptômes ... on renouvelle l'ordonnance pour un suivi annuel.

A vos souhaits !

Mis à jour le 01 juin 2018

À lire aussi

Actualités

Bulletin municipal n°81

Le bulletin municipal n°81 d'octobre 2018 est en ligne. En cliquant sur le lien ci-dessous, vous aurez accès à la…
voir
Actualités

Coup de frisson ... et de froid !

Halloween c'est une fête qui met en scène la peur … mais aussi la folie et la joie. Rassurez-vous ? ce samedi 27…
voir
Actualités

COLLECTE TÉLÉTHON

COLLECTE TÉLÉTHON Si vous le souhaitez vous pouvez déposer des livres et des jouets en bon état à la Mairie de…
voir